Une stratégie digitale culturelle modifie-t-elle la relation aux publics ?